Mot-clé - Video On Demand

Fil des billets

mercredi, 28 avril 2010

La VOD sur les box, c'est toujours pas ca...

Aujourd'hui, je me mets en mode 36 15 #mavie, parce qu'il faut parfois pousser une gueulante. Hier soir, point de Dr House sur TF1 (ouais, je regarde les séries sur les chaines hertziennes, vil non tipiak que je suis, même si je dois me manger une série édulcorée et censurée par les vendeurs de Coca-Cola), remplacée par un match de foot pour les mous du bulbe (un peu quand même hein...).

Je me suis donc mis en quête d'une occupation autre que celle habituelle, ayant un peu la flemme. Il était temps pour moi de tester la vidéo à la demande (la VOD pour les gens in), et vu la pléthore de chaines disponibles sur la Freebox, j'allais certainement trouver mon bonheur parmi les services suivants:

  • CanalPlay (qui recense, selon la pub, 7000 films!)
  • Vodeo
  • VODMania
  • FHV

Premier essai: Batman, The Dark Knight, encensé par mes amis de Geekzone, et que je n'avais pas eu l'occasion de voir au ciné. Je cherche successivement "dark", puis "bat", puis enfin "chevalier" (des fois que ces andouilles auraient eu la bonne idée de traduire le sous-titre "The Dark Knight" en quelque chose approchant "Le chevalier noir" - si si, ne riez pas, ils en sont capable). Aucune réponse sur toutes les chaines de VOD sus-mentionnées, pour un film sorti en 2008...

Je me dis alors "bon je suis une quiche en recherche, essayons autre chose". Autre essai avec Iron Man, même résultat. Alors quoi? On propose que des films antédiluviens en VOD (et a tarif complètement prohibitif, hein pour le double, vous avez le DVD en budget... - oui je sais, le DVD c'est totalement outdated).

Curieusement, quand on regarde le site de Canal Play, on trouve son bonheur (ici pour Iron Man, à 14.99 €. Lulz. En plus il faut regarder ça sur son ordinateur, pas moyen d'avoir la vidéo sur sa box?). Sans parler de la lenteur de l'interface VOD pour la box (on se croirait sur un freaking minitel)... c'est donc un vrai coup d'épée dans l'eau pour les applis VOD, et je passe mon chemin.

Les majors qui se plaignent du piratage peuvent encore se plaindre quelques années je pense. Quand ils auront compris que l'avenir passe par le dématérialisé à pas cher (et pas au ratio "je télécharge, et j'achète au même prix qu'un blu-ray") à 1 ou 2 € le visionnage (et dieu sait que je serais friand de ce concept, plutôt que de devoir claquer what-mille brouzoufs dans un DVD qu'on regarde grand maxi 3 ou 4 fois), on aura fait un grand pas... mais ca sera pas demain qu'ils comprendront le principe de la longue traine...