Le but de ce billet est de savoir si oui ou non la citerne est rentable économiquement (d'un point de vue écologique, on connait déjà plus ou moins sa rentabilité, même si les détracteurs des réseaux d'eau potable n'apprécient pas le système - en effet, il leur faut retraiter l'eau de pluie que l'utilisateur ne paie pas alors que le retraitement de l'eau compte pour pratiquement 50% du prix d'achat au m3).

Pour connaitre la rentabilité, nous avons besoin de connaitre quelques coûts:

  • Prix de l'eau: 3.12 € le m3 (prix moyen constaté en Alsace)
  • Coût en eau par cycle de lavage: en moyenne 50 L, (se renseigner sur le manuel de sa machine à laver)
  • Nombre moyen de machines faites par semaine pour un couple sans enfants: 3
  • Taille d'un réservoir de toilette (dans une construction moderne): 6 L (3 L la demi-chasse)

Ces chiffres sont valables pour mon cas. Il vous faudra certainement faire un minimum de recherches pour connaitre vos chiffres, et donc, votre rentabilité.

Prenons mon exemple: un couple, sans enfants, dans une maison moderne. On peut considérer par jour, qu'une personne utilise chez elle 3 fois les toilettes en semaine, 5 fois le week-end, dont à chaque fois une fois utilisant pleinement la chasse, le reste étant en demi-chasse. De plus, on peut s'attendre à l'utilisation d'un cycle de lavage tous les deux jours.

Notre couple utilise, donc, par semaine, pour les toilettes et la machine à laver, environ:

  • 175 L (50 / 2 * 7) pour la machine à laver
  • 120 L ((6 + 3 + 3) * 5 * 2) pour les toilettes en semaine
  • 72 L ((6 + 3 + 3 + 3 + 3) * 2 * 2) pour les toilettes en week-end

Ce qui nous fait au total, une moyenne de 367 L d'eau consommée par semaine.

Cette valeur ne tient ni compte des extras (arrosage des plantes, invités, congés passés à la maison ou non, économie de pastilles anticalcaire grâce à l'utilisation de l'eau de pluie, etc...) ni du fait que la citerne de récupération d'eau de pluie pourrait être vide au moment de l'appel d'eau. Si l'on ramène à l'année, cela nous donne environ 19135 litres d'eau consommés (367 / 7 * 365), par an, pour deux personnes, soit 19,135 m3 d'eau.

On peut tenir compte de l'arrosage des plantes et rajouter ces dépenses d'eau aux besoins quotidiens sur 4 mois, à raison d'environ 5 L par jour (environ 36 L par semaine, ce qui fait à la grosse louche 3 arrosoirs), ce qui nous donne: 30 * 4 * 5 = 600 L, donc 0.6 m3.

Le tarif moyen de l'eau étant de 3.12 € le mètre cube, la citerne fait économiser à un couple environ 60 € par an. Le prix d'une citerne d'eau de pluie béton (avec la pompe et le système de bascule automatique vers l'eau du réseau) de 6000 L étant de 6000 € (matériel et pose comprise) environ, le remboursement du matériel est atteint au bout de... 100 ans (sans compter la durée de vie de la pompe qui ne tiendra largement pas 100 ans).

Par chance, les économies effectuées augmentent proportionnellement au nombre de personnes du ménage. De 60 € par an pour un couple sans enfants, on atteint les 120 € par an pour un couple avec deux enfants, ce qui fait que la citerne est remboursée au bout de 50 ans. On peut même atteindre les 30 ans si la chasse d'eau n'est pas une chasse moderne et voit sa capacité atteindre les 10-12 L (dans les anciennes maisons construites avant 2000) ou même 20 ans si la chasse atteint une capacité de 15-18 L.

Doit on en conclure que l'investissement n'est pas rentable? Pas si sûr. Ces chiffres ne tiennent ni compte de l'inflation, ni de l'augmentation du prix de l'eau. Le prix de l'eau, depuis quelques années, subit une augmentation qui est le double de celle de l'inflation.

De plus quand les normes changent, comme prévu en 2013 sur la quantité de plomb ou en 2015 avec le plan de reconquête de l'eau dans les milieux aquatiques, des bonds phénoménaux sur le prix de l'eau sont constatés. Ainsi, on estime à une augmentation de 0,40 € du prix de l'eau pour 2013 (remplacement d'une partie du réseau des canalisations en plomb) et d'une hausse jusqu'à 2 € pour 2015!

Si ces estimations se trouvent exactes, le prix au mètre cube devrait atteindre en moyenne 5 €, ce qui augmente d'autant la "rentabilité" de la citerne, jusqu'à 100 € par an sur une maison moderne pour un couple sans enfant, 200 € par an pour un couple avec deux enfants, et encore plus suivant les chasses utilisées!

Ces augmentations sont pour demain, alors qui peut prévoir de ce qui se passera d'ici 10 ans, ou même 20 ans? (durée de vie moyenne de la pompe de la citerne de récupération d'eau de pluie). Si d'autres protocoles de sauvegarde de l'environnement, tel que le Grenelle de l'Environnement, sont signés, nous pouvons être sûr que cette hausse prévue de 30% sur 5 ans ne sera pas ponctuelle.

Post-scriptum: je n'évoque pas les crédits d'impôts dans ce calcul de rentabilité pour une simple et bonne raison, tout le monde n'y a plus forcément accès; de plus le crédit d'impôt ne se fait que sur la cuve, et non sur le système complet, sachant que le prix de la cuve n'est que du tiers de l'installation complète - la pompe coutant aussi cher que la cuve -, on économise au grand maximum 500 € (25% du prix de la cuve).